A n’en pas douter, le rapport du jury du concours TERRE 2021 va être succulent.

https://www.kadolog.com/sites/default/files/2016/54019/dessincouvercle1.pngIl aura mijoté jusqu’à Noël, encore mijoté jusqu’à l’Épiphanie… Espérons qu’il sorte du four avant le Carême !

En attendant la préparation se poursuit en suivant les voies tracées par TSD, notamment pour ce qui concerne la synthèse.

A ce sujet, j’ai diffusé deux documents relatifs à cette épreuve :

fichier pdf SD_TSD_RESUME_TERRE_V2

fichier pdf SOLUTIONS_POSSIBLES

Cette diffusion a suscité cette remarque (rassurante !) d’un candidat :

« Je réagis, tardivement, à votre fiche relative aux propositions de la synthèse. Je dois vous avouer avoir été, dans un premier temps, décontenancé par votre méthode de rédaction de la troisième partie. Effectivement, vous faites usage d’une confrontation systématique des solutions entre elles afin de prouver la pertinence de la solution choisie. Or, cela est très mal abordé dans la méthodologie Tremplin. Il est simplement indiqué, concernant la solution exposée dans la troisième partie, que « Formulée en quelques lignes, elle doit être argumentée en démontrant que ses avantages sont supérieurs à ceux des autres ». Enfin, les deux exemples de synthèse fournis ne font pas apparaître cette utilisation de la contradiction. Fort de tout cela, votre méthode m’avait donc paru en décalage avec ce que nous enseignait TSD. Je me suis rendu compte, au cours de ma scolarité à Saumur que votre méthode est celle enseignée ici. En synthèse, la confrontation des solutions, même si elle n’est pas enseignée par TSD, permet à la fois d’être plus pertinent et de rentrer davantage dans le modèle attendu. »

Pour corriger légèrement la position de ce candidat, notons que ce que je préconise n’est pas très éloigné de ce que formule TSD, c’est simplement plus précis en matière de contenu.

Dans le préambule du document de méthode, et conformément aux directives de l’AdT, on lit : « La structure de la fiche à adopter est celle de la fiche d’état-major qui est enseignée à l’école d’état-major de l’armée de Terre à Saumur. » La seule réserve porte sur le volume de 800 mots +- 10%. En cas de doute sur tel ou tel point de méthode ou de contenu, la référence est donc bien l’EEM.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Place aux artistes !

Il y a 3 jours, j’ai eu le privilège d’être invité, par un ancien candidat, à visiter le chantier de […]

Bonne nouvelle !

Attribution de la certification professionnelle de niveau 8, aux officiers brevetés de l’Ecole de guerre Délivrée à l’issue de leur […]

Sujets de culture

Dans le cadre d’un concours blanc, organisé au profit d’une de nos écoles (Terre), j’ai proposé 4 sujets de culture. […]

Décryptage de campagne

J’ai eu la faiblesse, hier soir, de commencer à regarder l’émission politique sur la 2. Le premier candidat interrogé sur […]

Ah les citations !

Ayant pitié pour Hobbes, j’ai rédigé cette fiche sur la citation « L’homme est un loup pour l’homme ». Au-delà de cette […]

Point de situation à J-80 jours…

Peu d’activité sur le blog du fait de la rédaction de dossiers destinés aux candidats inscrits et à la préparation […]

Point d’étape à J-100

Alors que le seuil des 100 jours approche, il est temps de faire le point sur les deux épreuves : […]

Enattendantdemain |
Le regard d'Olivier Ri... |
Voyageargentine |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Marissalacayo
| Collectifpourleretourdefran...
| Bibliologiemultimdia