combines-danger-risque-derapage-chaussures-securite-obligatoires

Avec une nouvelle promotion de candidats, les mêmes erreurs réapparaissent. Je reproduis donc ici un article rédigé en avril 2018 et qui s’adressait alors aux « concourants » qui oubliaient les bonnes habitudes, l’aisance arrivant.

Je demande donc à ceux qui m’adressent des devoirs et choisissent le plan type IEP (CERTES, CEPENDANT, MAIS SURTOUT):

  1. de ne pas commencer chaque partie du devoir par un de ces adverbes qui n’ont qu’un rôle mnémotechnique comme THESE-ANTITHESE-SYNTHESE;
  2. de bien lire et comprendre ce qui suit et concerne un sujet du cycle précédent. Le plan IEP est une construction progressive qui va des idées simples aux idées complexes (« En première approche ou en limitant l’étude à… on pourrait être tenté de conclure que… Cette conclusion serait trompeuse car alors, même en limitant l’étude, on oublierait que… Mais c’est surtout parce que l’origine du problème est avant tout ici… que ma thèse prévaut « ) et n’est pas une démonstration par alternance (« Il y a du bon, mais il y a aussi du mauvais, mais il y a surtout du très bon !  » – ou l’inverse !)

Ci-dessous commence mon article d’avril.

Depuis quelques devoirs, et l’aisance arrivant, je constate une tendance marquée aux dérives sur les sujets !

L’argument retenu lorsque je signale ce point est : « Un officier doit projeter sa réflexion au-delà de ce qui lui est strictement demandé. »

Je suis bien, sur le fond, en accord avec cette réflexion, cependant il existe un autre repère qui s’appelle la discipline intellectuelle ! La discipline intellectuelle n’est pas un enfermement stérile, c’est un mode de pensée rigoureux qui consiste à traiter avec précision les problèmes proposés.

La démarche conduisant à cette dérive est assez facile à analyser.

A partir d’une question simple, comme la dernière que je vous ai proposée :« La haute technologie est-elle en passe de bousculer le primat de l’homme ? », vous développez votre argumentation en 2 parties.

  1. [CERTES] On pourrait croire que la HT va supplanter l’homme;
  2. [CEPENDANT] Mais c’est oublier que le primat de l’homme repose avant tout sur son éthique (argument fréquemment retrouvé).

Dès lors, la réponse à la question est donnée. Mais vous êtes convaincus qu’il faut absolument faire 3 parties. Alors en avant pour le « hors sujet » le plus courant avec cette 3e partie:

  1. Pour éviter de voir remis en cause le primat de l’homme, [SURTOUT] la société devra s’organiser rapidement (3e partie du devoir que je suis en train de corriger et qui suscite ce billet)

Ici vous répondez à une autre question : « A quelle condition le primat de l’homme sera-t-il préservé face à la haute technologie ? » – CQFD, vous êtes hors sujet !

Pour éviter ce risque de mauvaise surprise -une note juste moyenne dans moins de 2 mois- il est impératif de revenir aux fondamentaux et de ne pas galvauder l’utilisation des « Certes », « Cependant », « Surtout » qui ne se suffisent pas à eux mêmes pour donner du corps à une démonstration.

Je rappelle une nième fois que le processus démonstratif rappelé plus haut s’appuie sur une démarche progressive avec des changements de champs. Je ferai sur ce sujet une IM s’articulant sur une évolution de paradigme : « Passerons-nous à court terme (reprise du « en passe de » du sujet) de l’homme augmenté à l’homme supplanté ? »

  1. CERTES, si l’on réduit l’analyse à des domaines spectaculaires comme celui des jeux, il peut sembler évident que l’homme est menacé, voire déjà dépassé aujourd’hui;
  2. CEPENDANT même dans ces domaines on note que la fragilité est relative car la « machine », malgré une autonomie croissante, dépend toujours de l’homme;
  3. SURTOUT, le véritable primat de l’homme passe par sa capacité à s’adapter aux circonstances en fonction de paramètres techniques, culturels et éthiques dont la gestion, à l’horizon d’une décennie semble inaccessible aux « machines ».  

Cette réponse bien ciblée ne retire rien à la qualité de la réflexion à conduire. Elle n’entrave pas l’intelligence. Elle permet simplement, avec des arguments identiques, de passer de 10 à 15/20. Si vous pensez pouvoir vous dispenser de cette gratification, libre à vous ! Ce qui est un peu agaçant, c’est que cette dérive touche en priorité les bons, voire très bons candidats. Ceux qui sont moins à l’aise se raccrochent à une technique de rédaction plus rigoureuse pour compenser leur fragilité de fond et, au bilan, obtiennent de meilleures notes. Assurent au moins des notes moyennes mais régulières entre 11 et 13/20.

Enfin, sur le sujet évoqué, ne pas oublier que la haute technologie ne se réduit pas au domaine illustré par l’exemple donné en préambule, mais concerne tous les outils et techniques les plus évolués de l’époque. Par ailleurs, dans ce même sujet « en passe de » fixe un cadre temporel et « bousculer » n’est pas « renverser ». Chaque mot, chaque expression à un sens et un but. C’est dans la variété du terrain dessiné, mais aussi dans son périmètre précis,  que vous devez trouver les idées et exemples pouvant soutenir votre thèse. Encore faut-il prendre le temps suffisant en début de travail pour s’assurer que l’on embrasse bien tout le sujet.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

« FAQ » Questions fréquemment posées (26/11/2018)

Un peu de vocabulaire Attention aux expressions qui s’imposent parfois automatiquement en cours de rédaction sans que leur sens soit […]

Jurys 2018

Vous trouverez ici un extrait du rapport des jurys « TERRE » du concours 2018. Les points retenus ne concernent que les […]

Tableau d’étude en devoir de culture

A l’occasion de mes différents échanges, directs ou « électroniques », avec les candidats, je constate de nombreuses interrogations quant à la […]

Protégé : Admission MARINE / Concours EDG 2018

Il n’y pas d’extrait, car cet article est protégé.

Plans : encore et toujours !

Attention aux fausses solutions « passe-partout ». Un échange récent me conduit à cette mise en garde. Il n’y a pas de […]

Les plans analytiques

Je vous ai proposé récemment un sujet de devoir sur l’avenir de l’Europe. « Pour devenir à nouveau désirable, l ‘idée […]

Enattendantdemain |
Le regard d'Olivier Ri... |
Voyageargentine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marissalacayo
| Collectifpourleretourdefran...
| Bibliologiemultimdia