Aller-jusquau-bout-fotolia_thumbJ’ai été sollicité par l’un d’entre vous pour une orientation concernant les différents types de plans. Certains plans semblant être privilégiés par des correcteurs. La réponse que je lui ai faite peut intéresser d’autres candidats. Je vous livre donc cette réponse « brute de rédaction » :
>
Le problème des correcteurs (que vous serez peut-être un jour prochain !) est qu’ils sont de moins en moins formés aux fondamentaux « littéraires » par leur cursus, majoritairement scientifique, et que le plan analytique est le plus « naturel ». Par ailleurs, les organismes (passés et actuels) chargés de la préparation au concours développent peu ce sujet.
>
  1. Le plan ANALYTIQUE : ce type de plan « C’est vrai car… même si… ; c’est encore vrai puisque… alors que…; mais c’est surtout vrai parce que…(et là sans contre-point)« , est très pratique à l’oral car facile à suivre et assez protecteur face au risque de redondance. En revanche, les multiples contre-points, s’ils sont mal maîtrisés, peuvent donner l’impression que le rédacteur ne prend pas position, voire se contredit. Attention donc à bien doser les arguments en faveur de la thèse et ceux qui peuvent la contester. Ces derniers doivent rester de valeur absolue inférieure.
  2. Le plan IEP (CERTES – CEPENDANT – MAIS SURTOUT) : il n’est pas adapté à toutes les questions, même si il reste assez malléable. Il est efficace pour les sujets appelant une réponse tranchée : « Êtes-vous pour ou contre… ? » (Je schématise)
  3. Il reste le THÈSE- ANTITHÈSE- SYNTHÈSE : il est bien adapté quand on doit nuancer la réponse. Il comporte, comme l’analytique, un risque de flou car souvent les sujets proposés appellent une prise de position que la synthèse peut « diluer » à l’excès. Il est souvent l’occasion de conclure en disant que la question n’est pas la bonne ! Ce qui est le principal faux-pas à éviter, car destructeur en ce qui concerne la note finale ! Voir mes billets précédents sur les dérives…
  4. A ce dernier plan je préfère, pour le concours qui nous intéresse et si vous êtes tenté par ce choix, une combinaison moins risquée : THÈSE – ANTITHÈSE – CHOIX. Je retrouve assez souvent cette solution qui est en fait une déformation du plan IEP (dont la logique est fréquemment mal connue), réduit aux 3 adverbes qui l’illustrent (Certes…)
Le vrai problème est donc de choisir, le moment venu et face à la question posée, une démonstration qui évite de se fourvoyer en cours de rédaction.
En ce qui me concerne je ne privilégie aucune solution pour un devoir de 4h00 qui repose sur des décisions rapides.
Face au sujet, vous allez « sentir » une démonstration qui vous semblera adaptée. A partir de là, prenez surtout la précaution de bien sélectionner vos arguments et de les affecter aux bonnes parties du devoir pour éviter redondances et contradictions.
Faites surtout simple et rappelez-vous que la démarche démonstrative retenue constitue l’annonce de plan et pas l’idée maîtresse.
Si vous butez encore sur cette articulation de l’introduction, partez du plan choisi et dites-vous « En tenant ce raisonnement quelle est l’idée générale, maîtresse, que j’ai démontrée ?« . Généralement on arrive bien à synthétiser dans ce sens… même si c’est un peu contre-nature par rapport aux méthodes enseignées !
 
Bonne route dans quelques jours… « Décider dans l’incertitude« , première qualité de l’officier !
 
Espérant vous avoir été utile avec cette réponse un peu « normande » !
>
Revoir si vous le souhaitez ces 2 fiches « techniques »:
>

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

« FAQ » Questions fréquemment posées (26/11/2018)

Un peu de vocabulaire Attention aux expressions qui s’imposent parfois automatiquement en cours de rédaction sans que leur sens soit […]

Astronomie…aussi

Vacances scolaires dans ma zone, donc stage « astro » pour les 10-14 ans (trop tard pour vous !) A cette occasion […]

Vu par les candidats (Actualisé 08/02/09h00)

J’ai sollicité votre réflexion sur la conception de sujets qui vous semblent d’actualité et pourraient donc également inspirer les jurys. […]

Echange utile

Un échange utile conduit avec un candidat sur un sujet proposé par le CPOIA de Balard (Commandement pour les opérations […]

« Bonnes copies » concours 2018 (CUGE et SD)

Des exemples de « bonnes copies » m’ont été adressés par leurs auteurs. Ici je vous propose la lecture d’une copie « Marine » […]

FR-ALL et siège au Conseil de sécurité

Ce sujet aura fait couler un peu d’encre et agité vos neurones (et les miens en ricochet). La difficulté tient […]

Jurys et oraux

Les sujets de l’oral TERRE (SHRI) ainsi que ceux proposés aux candidats SCA, m’ont été transmis. Leur exploitation nécessite une […]

Enattendantdemain |
Le regard d'Olivier Ri... |
Voyageargentine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marissalacayo
| Collectifpourleretourdefran...
| Bibliologiemultimdia