JF Identité 2

« En termes de… »

Je trouve souvent cette expression, et l’utilise parfois moi-même. Deux remarques s’imposent. La première est que si on l’emploie, il ne faut pas oublier de bien mettre « termeS » au pluriel car c’est l’orthographe consacrée (voir différentes références orthographiques en ligne). La seconde est qu’il faut lui préférer « en matière de », qui est l’expression consacrée par l’Académie pour traduire le lien entre le propos et le domaine auquel on l’applique. « En termes de » est un anglicisme. La locution signifie « dans le vocabulaire de, dans le langage de ». Elle s’utilise exclusivement dans des formules telles: «en termes de marine, de jurisprudence, de médecine, etc. »

Accès aux billets protégés

Pour faciliter votre accès aux billets protégés depuis le 1er janvier 2016 (et reposer ma mémoire !), j’ai reconfiguré les différents mdp sous la forme d’un mdp unique.

Ce mot de passe-partout a été communiqué aux inscrits en liste de diffusion. Vous pouvez aussi l’obtenir sur simple demande comportant un minimum d’information sur votre objectif ! Confronté parfois à des « MDP SVP », auxquels je ne répond bien évidemment pas, je ne voudrais pas passer pour un mauvais coucheur, mais attend simplement un minimum de convivialité et de courtoisie dans nos échanges. Merci de le comprendre.

OAEA / S

Voir le nouveau lien vers les épreuves de mathématiques en page OAEA/S

HOT LINE

Au fil de vos questions, et lorsque ces dernières sont d’intérêt général, je rédige des réponses structurées sous la forme de fiches « HOTLINE ». Vous trouverez ici une compilation actualisée de ces fiches en attendant une réédition « revue et corrigée » fichier pdf COMPILATION_HL2017

ORTHOGRAPHE

Une faute et des hésitations fréquentes sur l’accord des verbes avec la conjonction « ou » (et plus généralement les conjonctions de coordination (ou, et, ni)

Ce point est un véritable casse-tête mais REVERSO donne des règles simplifiées correspondant à une majorité de cas.

1. Le verbe qui a plusieurs sujets coordonnés se met généralement au pluriel, même si chacun des sujets est au singulier.

Exemple tiré d’un devoir du jour « …le droit ou le pouvoir d’ingérence le permeTTENT« 

2. Le verbe reste au singulier si le second terme sert à désigner d’une autre façon le premier terme.

« Le capitaine, ou candidat DOIT faire preuve de discipline intellectuelle.  » (ex. personnel !)

3. Le verbe reste généralement au singulier si les sujets au singulier s’excluent mutuellement.

« L’autorité ou l’influence s’imposERA » (sujet du jour)

Si maintenant vous voulez vraiment faire souffrir vos neurones, allez ici pour tout savoir : https://www.etudes-litteraires.com/forum/topic6480-coordination-avec-ou-accord-expose-densemble.html

 

ACTUALISATION en COURS

Je procède actuellement à une exploitation des enseignements 2016-2017. Par ailleurs je précise que depuis 2016 je ne suis plus membre de la société DEMOS / Revue d’études (CV à actualiser !)

ACCÈS aux BILLETS PROTÉGÉS

Certains billets sont protégés pour éviter toute diffusion excessive des travaux proposés. Par ailleurs, je consacre, à votre service, un certain nombre d’heures sur mon temps personnel et ne souhaite pas, comme je l’ai déjà vu, retrouver ce travail dans d’autres organismes en revendiquant la paternité ! Ne voulant pas, enfin, passer mon temps à épier les pirates, j’ai choisi cette protection minimale. Je fournis bien évidemment les mots de passe à ceux et celles qui veulent vraiment travailler pour eux ou en groupe dans l’objectif du concours. Merci pour votre compréhension…

COMPTE et DÉCOMPTE (actualisé par réponse TSD)

Plusieurs questions concernent le comptage des mots en SD:

  1. La dernière directive de TSD (faisant référence aux décisions de la DEMS) comporte indifféremment les verbes « compter » et « décompter ». Or la définition de « décompter »  est à double sens: 
    • Déduire quelque chose d’un compte en vue d’obtenir un solde net : décompter les sommes avancées du total à rembourser.
    • Faire le décompte des éléments d’un ensemble ; compter, dénombrer : décompter les voix.

    Ainsi, « Les mots contenus dans d’éventuels titres de paragraphes sont décomptés » signifie-t-il qu’ils viennent en déduction du total ou qu’ils sont intégrés dans le total ? Réponse TSD apportée ICI.

  1. Sur le total en fin de fiche, et en extrapolant,  celui figurant en regard des paragraphes: l’un d’entre vous évoque un « usage » qui voudrait que l’on mette un nombre « correspondant au volume attendu« . Cette soi-disant (notez que cet adjectif est invariable) habitude, si elle est effectivement répandue, est à proscrire car un comptage (voir ci-dessus !) trompeur serait fortement sanctionné car contraire à l’esprit du concours !

ESPRIT des PROPOSITIONS en SD

Q. « J’ai présenté 03 propositions avec leurs avantages, inconvénients/limites et demandes. Or, le correcteur m’a mis 12/20. Il est d’accord avec mes axes de recherche mais il me disait que : je ne dois pas formuler des demandes dans ces propositions et que j’outrepasse ma fonction, car c’est à la DRM d’exprimer les demandes pour satisfaire ces axes de recherche que je propose.  Qu’en pensez vous ? » R.A partir des éléments que vous me donnez, je suis d’accord avec la remarque du correcteur. Le chef (quel qu’il soit) donne les effets à obtenir, le subordonné détermine les moyens à mettre en œuvre pour obtenir ces effets.

MAITRISE du VOLUME de la FICHE

Pour le volume travaillez par paragraphe (Idée secondaire) en vous donnant un nombre de lignes moyen. C’est ce que je fais et tombe juste à chaque fois. Si vous êtes systématiquement court, laissez un peu de place entre P1-P2 et P2-P3 pour y « coller » une ou 2 lignes de transition (facultatives). De même vous pouvez jouer sur l’ouverture (également facultative). Donc, privilégiez le fond avec des IS d’environ 60 à 70 mots (9×70=630 mots) avec la « sauce » autour on arrive à 250 à 300 mots de plus et c’est bon avec l’ajustement proposé (transitions et ouverture).

PLAN TYPE « IEP »

« Lors de nos échanges, vous m’avez dit que le plan IEP avait de la force seulement si les deux premières parties sont de niveau factuel et la troisième de niveau « vertu ». Je comprends bien le « niveau factuel » comme le certes et cependant cantonnés à des faits, soit des exemples factuels. En revanche, je pense que le niveau vertu de la troisième partie surtout  correspond à la morale, éthique, droit, institutions, humanité. Ai-je raison? » Oui, si j’ai mis « vertu » dans mon exemple c’est en référence à un travail précis que j’avais en tête. Ce qui est important c’est le changement de plan. Pour schématiser et de manière triviale on peut dire que:

  1. Dans la première partie je raisonne comme quelqu’un qui se contente d’informations sommaires;
  2. Dans la seconde je montre qu’avec un peu de réflexion ces informations sommaires ne peuvent se réduire à la présentation schématique ou partielle faite en 1re partie;
  3. Dans la dernière partie, je montre que le problème trouve en fait sa solution dans une vision plus élevée de l’analyse.

Ainsi, par exemple, pour un sujet sur la mondialisation des échanges:

  1. (CERTES) Si on circonscrit le problème à l’économie européenne on peut penser que…
  2. (POURTANT) Si maintenant on élargit le champ d’analyse aux grands flux mondiaux , on constate que la vision précédente est réductrice voire trompeuse car…
  3. (MAIS SURTOUT), Mais c’est bien l’analyse prenant en compte les aspects culturel, sociétal et éthique de la mondialisation des échanges qui permet d’affirmer que…, en effet…

Est-ce plus clair pour vous ?

9 Réponses à “« FAQ » Questions fréquemment posées (18/04/2018)” Subscribe

  1. FS 3 septembre 2017 à 14 h 16 min #

    Mon général,

    Avez-vous prévu de rédiger un billet où vous nous feriez part de vos analyses des sujets 2017 de l’EDG ?

    Respectueusement,

    • marechalunjour 4 septembre 2017 à 10 h 16 min #

      J’ai produit 2 ébauches de correction pour les épreuves du concours 2017… dont une pour la surprenante SD qui ressemble, dans la formulation du sujet, plus à un devoir de CUGE que de SD.
      J’ai dû me torturer un peu l’esprit pour entrer dans le gabarit.
      Informations prises auprès du prestataire officiel et de la RE… Je n’ai pas été le seul surpris.

      • Bock 7 septembre 2017 à 13 h 00 min #

        Bonjour mon général,

        Est-il possible de disposer de l’ébauche concernant la SD?

  2. pierre Baleste 8 mai 2014 à 10 h 16 min #

    Mon Général,
    Puisqu il est question du rapport au sein d’une Nation entre les érudits et les guerriers, il apparait nécessaire que les seconds, pour être pris au sérieux par les premiers, développent l’esprit de réflexion et l’analyse critique qui procèdent de la curiosité de l individu.
    Ainsi, après recherche et vérification sur le sujet de CUG 2013, je me suis aperçu d’erreur de retranscription de la citation de Plutarque. Certainement, je ne suis pas un grand écrivain mais la mélodie de la citation ne me convenait pas, plus encore elle paraissait sonner fausse.
    Je vous livre donc la « véritable » citation : »ll faut avoir des amis sincères et des ennemis ardents. Les premiers nous éloignent du mal par leur avis, les seconds par leur censure. Mais comme aujourd’hui l’ amitié flatte hautement, et qu’ à peine elle ose élever la voix quand elle devrait parler avec liberté, c’est de la bouche d un ennemi qu’il faut se résoudre à entendre la vérité.  »
    J’avais par ailleurs trouver une erreur similaire dans la traduction de la citation de BADEN_POWELL sur un sujet CUG EDG précèdent.
    Que pensez de cela, quand, notamment, la citation est l’objet de la question?
    Sans être paranoïaque, l’épreuve de CUG est déjà assez complexe et les munitions que l’on donne pourraient nous empêcher de tirer en cible.
    Quel est votre sentiment, et plus important en dernière approche du concours, quel conseil pouvez vous nous transmettre à ce sujet.

    Respectueusement,

    CNE P.

    • marechalunjour 8 mai 2014 à 15 h 41 min #

      Voir billet du jour.
      Cordialement

    • marechalunjour 17 mai 2015 à 21 h 08 min #

      Le problème des citations latines ou étrangères tient à leur traduction et, pour les sujets du concours, à la nécessité d’être concis sans trahir l’esprit de l’auteur.
      Je suis en revanche assez d’accord avec vous pour penser qu’il faut un peu plus de rigueur, notamment par exemple en plaçant des [...] quand la citation est tronquée.
      J’avais fait cette remarque sur la citation de Malraux concernant « guerres juste et armées justes ». Dans ce cas il est encore plus impératif d’être précis car l’auteur est français!

  3. leofinance 24 janvier 2014 à 18 h 41 min #

    Bien bel article et belle découverte avec ce blog.

  4. marechalunjour 2 avril 2013 à 8 h 51 min #

    Bref échange sur CUGE 5 (« Cette vision politique du DESTIN de l’Europe a-t-elle un avenir? ») avec un candidat.

    Effectivement, je n’ai pas développé le « destin »… Ça ne me semblait pas crédible de creuser une partie « destinée », « inéluctable », à propos d’une politique. Comme si on pouvait imaginer que l’Europe se ferait de toutes façons, sans rien faire! Qu’elle était inéluctablement condamnée à réaliser les états-unis d’Europe, quoi qu’il arrive. Alors, oui, effectivement, je n’ai pas jugé utile de développer cet aspect. Mais c’était tellement farfelu! J’attends vos remarques avec impatience, et la correction pour voir comment est-ce qu’on peut développer cet aspect.

    RÉPONSE: Pour moi c’est très simple. »Y-a-t-il en Europe certains déterminismes qui ne demandent qu’à s’affirmer au risque de fragiliser les volontés fédératrices? La ligne d’A.M. est-elle en mesure de contrer ce qui peut apparaître comme une fatalité si « on laisse faire » (ou si on adopte d’autres options politiques)?
    Même sans creuser…il faut bien prendre en compte les mots de la question, quitte à en préciser les limites dans votre approche. Je ne suis pas l’auteur et le correcteur de ce sujet. J’avoue que le mot destin m’a un peu gêné. Personnellement j’aurais employé « devenir »…Mais bon, maintenant on fait avec et c’est intéressant malgré tout!
    NOTA: quel que soit le sujet et votre sentiment sur sa valeur…N’oubliez pas que c’est le jury qui l’a retenu…et qui va le corriger!

Trackbacks/Pingbacks

  1. soldat de métier - 16 mai 2014

    La maintenance, c’est la force de l’armée mécanisée

    Les véhicules de l’armée française sont soumis à de fortes contraintes. La 12ème base de soutien du matériel s’emploie à les remettre en état. Ce ne sont pas seulement des chars d’assaut, mais de nombreux véhicules de tous types qui font l’objet de mai…

Laisser un commentaire

Quelle armée de Terre demain ?

Une analyse précise et conduite en profondeur des différentes problématiques qui se présentent à nos forces. Au-delà de la seule […]

DAUK 7

Avant de rejoindre la France et la région parisienne, notre « honorable correspondant » au sein de la DAUK nous adresse un […]

Retour en fanfare !

Pas le mien, mais celui des attaques sur nos lycées militaires ! Après une série d’articles, notamment dans « Libération » dont […]

Rythme d’été (confirmé !)

Bientôt l’été et un rythme adapté aux échéances de l’automne. Après ma semaine de méditation annuelle sur le GR3 du […]

OAEA/S

J.G. Cuaz vous avait offert bénévolement la possibilité de bénéficier de ses compétences en matière de mathématiques pour préparer votre […]

Best regards from DAUK n°6

Nouvel et dernier envoi de notre « honorable correspondant » en royauté ! Avant un retour parisien le CC Mathieu C. nous […]

Enattendantdemain |
Le regard d'Olivier Ri... |
Voyageargentine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marissalacayo
| Collectifpourleretourdefran...
| Bibliologiemultimdia