Enseignements oral blanc dans Information no-bugs-300x300NO BUGS ALLOWED. Les oraux de ces 3 derniers jours ont mis en évidence plusieurs points de fond et de méthode.

  • Le niveau moyen des candidats interrogés (20 cette année) s’est élevé de manière significative au cours des 4 années considérées (2010-2013) sans qu’il soit possible d’en analyser les raisons exactes. La majorité des candidats n’a pourtant abordé la préparation effective de l’oral qu’à partir des résultats de l’admissibilité, ce qui constitue une erreur car le concours constitue un tout dont il faut travailler les épreuves dès le début du cycle. La colle orale et sa spécificité participe à l’aisance en CUGE et en Synthèse… et réciproquement dès qu’on met ces épreuves en perspective.
  • La colle est un exposé oral qui ne doit pas consister à lire un brouillon trop rédigé. Il faut se contenter d’une trame claire avec une introduction détaillée et quelques mots clefs pour les sous-parties. Le but et de créer dès le début le contact avec le jury. La tête baissée sur sa fiche, la voix monocorde d’un lecteur hésitant (notes confuses) sont autant de points défavorables. De même, les notes rédigées doivent figurer sur une seule face des feuilles qu’on déplace par « glissement » sur la table (voir le gestion des notes des invités lors des émissions politiques)
  • La gestion du temps reste un obstacle pour certains: il est utile  de mettre des repères intermédiaires sur ses notes pour éviter d’être interrompu ou contraint de boucler en catastrophe. Un repère à 5mn (mi-colle) peut suffire. Pour suivre l’écoulement du temps, un minuteur miniature (on en trouve facilement dans n’importe quelle grande surface) remplace avantageusement la montre qui bascule ou s’avère difficile à lire. Testez un système qui fonctionne bien et vous apporte l’aide souhaitée en observant simplement « du coin de l’œil ».
  • Ne pas oublier que si 50% de la communication passe par les mots eux-mêmes, le reste dépend de l’intonation, de l’expression du visage et des mouvements d’accompagnement (ici les mains exclusivement). Le style présentateur soviétique de la grande époque est destructeur pour l’image. De même les « euh » parasites intercalés tous les 4 ou 5 mots sapent la valeur finale des meilleures prestations (essayez de remplacer le « euh » par une courte respiration…pour occuper le bref temps d’attente pris par la réflexion)
  • Le sujet exposé est celui choisi parmi les deux « tirés ». Il faut pouvoir éventuellement justifier son choix sans risquer de blesser l’auteur du sujet rejeté… qui est dans le jury.
  • Si le jury tente de vous pousser à prendre position sur un sujet « délicat » (compétence d’un haut responsable, valeur d’un choix de société objet de polémiques récentes… vous me suivez!), vous pouvez faire valoir votre « droit de retrait » en précisant que, bien qu’ayant un avis personnel, vous estimez ne pas avoir à en faire état dans le cadre du jury (voir encore les hommes politiques qui refusent de commenter tel ou tel évènement ou prise de position: décision de justice par exemple)

Suite…

  • Vérifier votre tenue en sortant de la salle de préparation… Eh oui, les oublis existent encore (cravate desserrée et de travers non remise en place, stylo dans la poche du pantalon qui retient un pan de la veste…
  • Des lacunes surprenantes constatées ce jour: Q: Bazeilles? R: « Je ne vois pas. »; Q: « Durée mandat municipal, député, sénateur? » R: « …(silence) »; Q: « Durée d’une législature? » R: « 4 ans? » … et beaucoup d’autres!
  • En règle générale une fragilité récurrente des plans d’exposé et une prise en compte imparfaite de la question posée. Quelques exemples caractéristiques: Q: « Faut-il conserver…? R: au lieu de « Il faut conserver pour telle et telle raison », on développe « Pour conserver il faut… »; Q: « A est-il  une solution d’avenir? » R: au lieu de « A est (ou n’est pas) une solution d’avenir car… », la réponse est « L’avenir est plutôt dans B … » sans bien sûr évoquer ce qui fait que A n’est pas retenu!
  • Pour les « brillant(e)s », éviter le piège de la saturation verbale du jury. Vous ne craignez pas les questions alors laissez quand même un peu de temps au jury pour en poser! Sinon votre qualité peut se transformer en défaut… et agacer l’auditoire.
  • Beaucoup d’entre vous se détendent et deviennent naturels lors des premières questions sur le sujet principal, soit au bout de 10mn. Comment démarrer un peu plus chaud? Je n’ai pas de réponse « clef en main », mais à titre personnel avant des interventions majeures, comme un exposé devant le CEMAT ou une autorité étrangère, je « jouais » mon introduction à voix haute plusieurs fois pour placer ma voix et « accrocher » d’emblée l’attention des auditeurs. Pourquoi pas?

Pour finir en sourire…

  • Le meilleur « gag »: un candidat perd une dent en cours d’oral et la dépose tranquillement sur la visière de son képi! (Vous nous avez bien amusés… Merci F.C.)
  • La réponse la plus désarmante: au cours des échanges en anglais, à la question: « Have you a dream? », la réponse: « Yes, to have a baby. » (Je ne sais pas l’impact sur les jurys le jour du concours. C’est spontané et sympathique mais peut peser dans le mauvais plateau de la balance si la réponse se limite à cela!

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

« FAQ » Questions fréquemment posées (26/11/2018)

Un peu de vocabulaire Attention aux expressions qui s’imposent parfois automatiquement en cours de rédaction sans que leur sens soit […]

Jurys 2018

Vous trouverez ici un extrait du rapport des jurys « TERRE » du concours 2018. Les points retenus ne concernent que les […]

Tableau d’étude en devoir de culture

A l’occasion de mes différents échanges, directs ou « électroniques », avec les candidats, je constate de nombreuses interrogations quant à la […]

Protégé : Admission MARINE / Concours EDG 2018

Il n’y pas d’extrait, car cet article est protégé.

Plans : encore et toujours !

Attention aux fausses solutions « passe-partout ». Un échange récent me conduit à cette mise en garde. Il n’y a pas de […]

Les plans analytiques

Je vous ai proposé récemment un sujet de devoir sur l’avenir de l’Europe. « Pour devenir à nouveau désirable, l ‘idée […]

Enattendantdemain |
Le regard d'Olivier Ri... |
Voyageargentine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marissalacayo
| Collectifpourleretourdefran...
| Bibliologiemultimdia